Sécurité du travail à chaud : quelques conseils pour prévenir les dommages

Temps de lecture : 3 minutes

L’utilisation d’appareils qui produisent une flamme nue ou des étincelles, c’est-à-dire de travail à chaud, figure parmi les principales causes d’incendie et d’explosion en Amérique du Nord. Souder, couper à chaud, braser, dégeler des tuyaux et exécuter des travaux de toiture à l’aide d’un chalumeau sont tous des exemples de travail à chaud. Même s’il peut être dangereux, le travail à chaud fait partie intégrante des activités de nombreuses entreprises.

Pour prévenir les dommages matériels et les blessures d’employés, il est important que votre entreprise adopte une politique claire pour favoriser la sécurité du travail à chaud. De plus, il est généralement préférable d’effectuer tout travail à chaud dans le cadre des activités normales de l’entreprise.

Voici quelques conseils de sécurité à retenir au sujet des aires de travail à chaud :

  • Installez des murs et des sols scellés et non combustibles pour éviter que des étincelles ne s’échappent de l’aire de travail.
  • Gardez un extincteur en état de marche sur les lieux et montrez à votre personnel comment l’utiliser.
  • Rangez les combustibles et les liquides inflammables à une distance d’au moins 11 mètres (35 pieds) de l’aire de travail à chaud.
  • Installez des barrières thermiques pour protéger les combustibles et autres liquides inflammables qui ne peuvent être déplacés.
  • Passez le balai dans l’aire de travail à chaud avant de commencer les travaux.
  • Installez des rideaux de soudage, des écrans protecteurs ou un système d’évacuation, s’il y a lieu.
  • Entretenez et nettoyez régulièrement l’aire de travail pour qu’elle soit toujours en bon état.

Tous les employés qui exécutent du travail à chaud devraient avoir reçu une formation adéquate. Vous devriez également nommer des surveillants, des agents de sécurité incendie et des superviseurs qui ont de l’expérience en matière de travail à chaud.

Songez à mettre en place les mesures de précaution ci-dessous pour l’ensemble de vos employés :

  • Fournissez de l’équipement de protection individuel (EPI) à tous les employés qui se trouvent dans l’aire de travail à chaud.
  • Évitez les tâches qui créent des vapeurs inflammables ou de la poussière combustible pendant le travail à chaud.
  • Cessez tout travail à chaud au moins 30 minutes avant le dîner, les pauses ou la fin de la journée.
  • Assurez-vous que les employés ne réalisent jamais seuls des travaux à chaud dans l’atelier.
  • Faites surveiller l’aire de travail pendant au moins 60 minutes après des activités de travail à chaud.
  • Affichez une liste de vérification des conseils de sécurité essentiels dans un endroit visible, pour que les employés puissent la consulter.

Rappels concernant le travail à chaud réalisé à l’extérieur des lieux

Si vous devez effectuer du travail à chaud chez un client, vérifiez que ce dernier a adopté un programme de gestion des risques connexes. Au moment d’exécuter le travail, consignez toutes vos actions et obtenez l’approbation de votre client. En fait, les conseils de sécurité ci-dessus s’appliquent à tous les types de travaux que vous réalisez chez des clients.

Enfin, veillez à bien comprendre les conditions de votre police d’assurance, surtout celles qui concernent la protection en matière de responsabilité civile liée au travail à chaud. En cas de doute, communiquez avec votre assureur avant d’effectuer tout type de travail à chaud. Parlez-nous de votre entreprise en vue d’obtenir une solution d’assurance adaptée à vos activités, qui pourra vous aider à conjuguer travail à chaud et tranquillité d’esprit!