Assurance créative : Pourquoi les produits artisanaux ont-ils besoin d’une assurance particulière?

Les produits locaux et faits à la main font sensation dans le secteur de l’alimentation et des boissons : au cours des six dernières années, on note une hausse de 50 % du nombre de brasseries au pays, ainsi qu’une augmentation sans précédent de la demande pour une forme de cuisine nouvelle et créative.

Il va sans dire, l’exploitation d’une entreprise artisanale comporte des défis. Pendant que vous jonglez avec des douzaines de tâches pour maintenir votre entreprise à flot, les risques cachés peuvent passer inaperçus et rapidement vous causer des ennuis. Vous devez donc cerner les points faibles de votre entreprise artisanale dès maintenant afin de trouver des solutions adaptées pour vous aider à la protéger.

Votre entreprise dépend énormément de votre chaîne d’approvisionnement

En utilisant des ingrédients spécialisés, rares ou qui ciblent un créneau particulier, vous êtes assujetti aux fluctuations de l’offre plus que vous ne le croyez. Si vous êtes un expert dans votre métier, mais que vous vous y connaissez peu en affaires, vous pourriez trouver particulièrement difficile de détecter les maillons faibles de votre chaîne d’approvisionnement.

Sources régionales

Souvent, la provenance des ingrédients est déterminante : si vous êtes un brasseur qui compte sur une culture de houblon dans le nord-ouest des États-Unis et qu’une catastrophe naturelle vient détruire une partie de cette culture, y a-t-il un autre fournisseur pour vous approvisionner? Sinon, votre entreprise pourrait être abandonnée à son propre sort.

Ingrédients exclusifs

L’approvisionnement régional n’est pas le seul risque de la chaîne. Les produits uniques en leur genre peuvent être difficiles à trouver ou à remplacer, surtout si vous vous targuez de la grande qualité de vos ingrédients. Si la notoriété de vos gâteaux au miel faits maison repose sur l’utilisation de miel à la lavande préparé à la main, l’idée de le remplacer par une marque en tube du supermarché vous rend probablement malade.

Équipement spécialisé

Il va de soi que nombre d’entreprises artisanales utilisent de l’équipement spécialisé, et que si cet équipement tombait en panne, vous pourriez vous trouver à la merci d’entrepôts outremer et de services de réparation difficiles à obtenir. Imaginez qu’une inondation ou un incendie endommage vos imprimantes allemandes et que vous devez cesser vos activités jusqu’à ce que des imprimantes de remplacement vous parviennent d’Europe – avez-vous les moyens d’attendre?

Le contrôle de la qualité peut être exigeant

La réussite de votre entreprise repose sur la qualité de vos produits, et dans le marché des produits artisanaux où la concurrence est de plus en plus féroce, vous n’avez pas droit à l’erreur. La bonne nouvelle est que les petites entreprises ont parfois une longueur d’avance sur le contrôle de la qualité; la mauvaise nouvelle est que les problèmes sont souvent plus nombreux pour chaque étape du processus.

  • Moins de machines signifie plus de gestion active. Si votre entreprise repose sur des procédés manuels plutôt que mécaniques, vous avez possiblement un plus grand contrôle sur les risques de contamination, car vous pouvez vous laver les mains et nettoyer vos outils après chaque lot. Cependant, pour assurer la stérilité du processus, il faut accorder une attention pointue et constante à l’hygiène, ce qui n’est pas sans difficulté.
  • Risque accru de contamination. Les substances et bactéries dans l’air qui sont habituellement éliminées par un système de ventilation industriel peuvent passer inaperçues dans une installation plus modeste. Bien que ce ne soit pas le cas chez tous les producteurs artisanaux, les risques de contamination peuvent être plus grands lorsque les matériaux sont à l’état brut. En cas de contamination, le produit peut devenir inutilisable ou invendable.
  • Les rappels de produits peuvent bien se passer — si vous avez un plan. Les petites entreprises artisanales ont un avantage indéniable en cas de rappel de produit : comme elles peuvent suivre de plus près le placement de leurs produits, elles peuvent retirer les produits touchés plus rapidement. Cependant, si vous attendez trop avant d’agir, votre réputation risque d’être ternie, ce que vous ne pouvez probablement pas vous permettre.

Votre filet de sécurité n’est pas très grand

La réputation joue un rôle déterminant dans la réussite d’une petite entreprise, surtout si celle-ci veut grandir. Généralement, les entreprises de boissons et d’aliments artisanaux n’ont qu’une très faible marge d’erreur lorsqu’il s’agit de gestion des relations publiques, car leurs ressources sont exploitées au maximum et une mauvaise situation peut être longue et difficile à redresser.

Voici les deux grands problèmes auxquels sont confrontées les entreprises artisanales lorsque quelque chose cloche avec leur produit ou leur chaîne d’approvisionnement :

  • La marque en prend un coup

La valeur de la marque se développe au fil de longues années de dévouement, d’innovation et de positionnement stratégique, mais un seul faux pas — comme un problème de contamination ou d’étiquetage — pourrait souiller sa réputation et entraîner la perte de milliers de dollars de revenu. Un événement en apparence anodin peut prendre une tournure désastreuse entre les mains des médias, surtout car les réseaux sociaux peuvent faire circuler l’information auprès de centaines de clients actuels et potentiels.

  • Les revenus s’effondrent

Si vous devez interrompre vos activités pour corriger une situation, votre entreprise pourrait ne pas survivre, surtout si vous n’avez qu’un seul emplacement ou que votre période d’indemnisation est très brève. Dites-vous que même une entreprise de 30 millions de dollars peut s’effondrer si un problème survient avec ses locaux ou son produit, car il peut s’écouler des mois avant que les activités reprennent et l’entreprise pourrait perdre des contrats indéfiniment.

De quel type d’assurance avez-vous besoin?

Il est indéniable que les producteurs artisanaux sont exposés à de nombreux risques. Alors, que pouvez-vous faire pour protéger l’entreprise dans laquelle vous avez investi tant d’efforts?

Heureusement, il existe de nombreuses façons de protéger votre brasserie, votre boulangerie ou votre distillerie contre les catastrophes. Évaluez d’abord votre mode actuel de gestion des risques et relevez-en les lacunes. Pourriez-vous adopter des mesures supplémentaires pour faciliter le contrôle de la qualité, comme l’examen des produits finis aux rayons X pour détecter la présence de matières étrangères? Mais ce n’est peut-être pas nécessaire d’aller jusque-là : un professionnel en gestion du risque peut vous aider à trouver des solutions simples pour améliorer votre routine d’entretien et de contrôle de la qualité.

Examinez ensuite votre modèle et vos points de vente. Si vous songez à vous lancer dans la vente en gros ou sur les marchés mondiaux, des extensions de garantie, par exemple pour le transport de cargaisons par voie maritime, pourraient être utiles. La clé est de parler avec votre courtier non seulement du contexte économique actuel des producteurs artisanaux, mais aussi de la façon dont votre entreprise s’inscrit dans ce contexte.

Les aspects d’une entreprise d’aliments et de boissons sont innombrables. Il vous faut donc une police qui vous protège à chaque étape de vos activités. La police d’assurance Choix des fabricants de Northbridge Assurance vous offre des garanties particulières adaptées aux besoins de chaque industrie. Pour les producteurs d’aliments et de boissons, les extensions Frais de retrait de produits du marché, Publicité négative et Marchandises transportées par camion peuvent être très intéressantes. Vous voulez une meilleure assurance pour vos activités artisanales? Demandez une soumission dès aujourd’hui!