Les dégâts d’eau et les dommages matériels

Temps de lecture : 4 minutes

Les causes de dégâts d’eau sont multiples. On pense notamment aux précipitations, aux événements météorologiques, aux sources d’eau souterraine et au mauvais raccordement de tuyaux lors de la construction. Si les infiltrations ou les fuites qui en résultent ne sont pas contrôlées rapidement, elles peuvent entraîner des dégâts d’eau qui s’aggraveront ou pire, des dommages matériels.

Les causes les plus courantes de dégâts d’eau

Les dégâts d’eau sont généralement le résultat de vices de main-d’œuvre. Les problèmes d’installation ou de raccordement des tuyaux lors de la construction ne seront pas toujours évidents; il peut s’écouler des semaines, voire des mois avant qu’ils ne soient détectés, et après ce temps, les dommages peuvent être importants.

Une fois la construction du bâtiment terminée et les revêtements intérieurs installés, les dégâts d’eau pourraient passer inaperçus pendant des années. Les sinistres peuvent alors s’aggraver exponentiellement, car les dommages causés aux cloisons sèches et aux garnitures de finition font grimper le coût des réparations.

Combien coûte la réparation de dégâts d’eau?

Les coûts de réparation de dégâts dans un bâtiment varient selon différents facteurs, y compris l’ampleur et la nature des dommages, l’emplacement du bâtiment, ainsi que la main-d’œuvre et les matériaux nécessaires. Le type de réparation influe également sur les coûts, selon qu’il faut utiliser des matériaux neufs ou procéder à une restauration pour préserver le cachet du bâtiment.

Lorsqu’il est question de dégâts d’eau, les coûts de réparation peuvent varier de 195 $ pour réparer une fuite à plus de 4 000 $ pour restaurer ou réparer la zone endommagée.

Que faire si vous découvrez des dégâts d’eau dans votre bâtiment?

Si votre bâtiment a subi des dégâts d’eau, il est important de prendre la situation au sérieux et d’agir rapidement pour limiter les dommages (et les coûts de réparation). Ce que vous ferez ensuite dépendra du type de dégâts d’eau que votre bâtiment a subi.

  1. Si votre bâtiment a été inondé, couper l’alimentation en électricité et en gaz serait une première étape importante.
  2. Ensuite, vous devez trouver la source de l’infiltration ou de la fuite et corriger la situation pour limiter les dégâts.
  3. Le processus de nettoyage peut alors commencer, ce qui pourrait nécessiter de pomper l’eau accumulée et d’enlever le mobilier, la moquette, les cloisons sèches et les matériaux isolants endommagés, entre autres.
  4. Il est important de bien ventiler la zone inondée pour l’assécher et ainsi prévenir la formation de moisissures. Pendant ce temps, retournez jeter un coup d’œil à la source de l’infiltration ou de la fuite pour vous assurer que le problème est bien réglé.
  5. C’est alors le moment de commencer à réparer ou à remplacer les matériaux isolants, les fenêtres, les tuyaux, les cloisons sèches, les portes et les revêtements intérieurs, par exemple.
  6. Enfin, vous pourriez songer à imperméabiliser votre bâtiment. Vous devriez également l’inspecter périodiquement pour détecter les signes de dégâts d’eau.

Pour une véritable tranquillité d’esprit, il est avisé de demander l’aide d’un professionnel dans le cadre du processus d’évaluation et de correction des dommages.

Dix signes de dégâts d’eau dans votre bâtiment

Inspecter votre bâtiment à la recherche de dégâts d’eau pourrait vous aider à économiser des milliers de dollars en frais de réparation si vous détectez les problèmes quand ils sont encore mineurs. Voici des signes à surveiller:

  1. Odeurs d’humidité et impression d’humidité dans l’air
  2. Traces d’eau sur les murs ou les plafonds
  3. Taches sur les plafonds ou les murs
  4. Moisissures sur les murs, la moquette et d’autres surfaces
  5. Plancher gauchi ou déformé
  6. Papier peint ou peinture qui décolle
  7. Cloisons sèches gauchies ou déformées
  8. Bruit constant d’eau qui coule ou qui s’égoutte
  9. Plomberie âgée
  10. Facture énergétique élevée

Les dégâts d’eau sont-ils couverts par votre assurance?

Il se pourrait que votre police d’assurance couvre les dégâts d’eau, mais plutôt que de vous en remettre au hasard, vous devriez demander à votre courtier pour en avoir le cœur net. Si vous n’avez pas une assurance conçue pour protéger votre entreprise, vous pouvez nous demander une soumission dès aujourd’hui et visiter notre site Web pour en savoir plus.