Liste de vérification de la présence de dégâts d’eau

Temps de lecture : 7 minutes

Les dégâts d’eau sont un cauchemar que tout propriétaire d’entreprise espère ne jamais vivre. Cependant, il peut s’avérer difficile de vérifier la présence de dégâts d’eau dans le bâtiment de votre entreprise (qui peut également être votre maison) si vous ne savez pas où chercher. Il est donc extrêmement utile d’avoir des connaissances de base à ce sujet. Dans le présent document, nous expliquons ce qui peut causer des dégâts d’eau, comment les inspecteurs vérifient la présence de dégâts d’eau, comment vous pouvez effectuer ces vérifications vous-même et ce que vous pouvez faire pour prévenir ce type de dommages.

Quelles sont les causes possibles de dégâts d’eau?

De nombreuses situations peuvent causer des dégâts d’eau. En voici quelques exemples:

  • Mauvais drainage du terrain ou de la sous-surface
  • Problèmes de fondations ou de structure
  • Déficiences dans l’enveloppe du bâtiment
  • Porte, fenêtre ou ouverture de toit non étanche
  • Matériaux inadéquats
  • Problèmes de plomberie intérieure
  • Négligence (robinet laissé ouvert, tête de gicleur décrochée, etc.)
  • Mauvais raccordement ou branchement d’appareils alimentés en eau
  • Gel de tuyaux
  • Événements météo extrêmes

À quels endroits les inspecteurs vérifient-ils la présence de dégâts d’eau?

Habituellement, les inspecteurs commencent par le haut de la structure du bâtiment et descendent progressivement. Voici ce qu’ils examinent:

  • Grenier
  • Sous-sol
  • Cuisine
  • Salles de bain
  • Salle de lavage et laveuse
  • Dessous d’éviers et plomberie
  • Fournaise et conduits d’air
  • Vides sanitaires
  • Plafonds
  • Chauffe-eau ou chaudière
  • Meubles
  • Portes

L’extérieur du bâtiment est également important. Voici ce que les inspecteurs y examinent:

  • Toit
  • Gouttières
  • Remises et autres lieux d’entreposage
  • Garage
  • Sources d’alimentation en eau

Comment les inspecteurs vérifient-ils la présence de dégâts d’eau?

  1. Taches d’eau ou d’humidité au plafond – Ces taches peuvent être causées par des fuites provenant de la tuyauterie, du toit, du grenier ou d’un logement situé à un étage supérieur.
  2. Surface de mur ternie, cloison sèche craquée ou écaillée – Les panneaux de cloison sèche doivent demeurer au sec. S’ils sont exposés à l’humidité, ils peuvent finir par se déformer et pourrir. Vérifiez la présence de taches jaunâtres ou brunâtres, de ternissement, de peinture qui s’écaille ou de papier peint qui se décolle.
  3. Moisissure – La présence de moisissure sur les murs n’est pas nécessairement causée par des problèmes en surface. Par exemple, elle pourrait découler d’une fuite de tuyau qui endommage votre isolant ou votre cloison sèche.
  4. Déformation – La déformation des planchers peut être causée par un taux d’humidité trop élevé sous les lames de parquet ou par un problème de fondation.
  5. Rouille – La rouille peut être un signe d’exposition prolongée à la moisissure ou à l’eau.
  6. Mauvaises odeurs Les odeurs d’humidité peuvent être causées par une mauvaise ventilation ou par d’autres problèmes. Voici comment améliorer la qualité de l’air intérieur.

Des signes évidents de dégâts d’eau peuvent facilement passer inaperçus, car ces dommages ont tendance à se manifester lentement. Par ailleurs, vous pouvez simplement être habitué à l’apparence des choses et vous dire que « ce n’est pas si grave ». Plutôt que de laisser un possible dégât d’eau s’aggraver, prenez le temps d’examiner tout signe de dommage et de déterminer si vous devez réparer ou remplacer quoi que ce soit.

Autres façons de vérifier la présence de dégâts d’eau:

  1. Historique des rénovations – Des rénovations ont-elles été effectuées pour réparer ou masquer des problèmes? Il est important de savoir si de telles rénovations ont été effectuées adéquatement, car la plupart des dégâts d’eau découlent de travaux mal exécutés. Vérifiez si les rénovations ont été effectuées par un entrepreneur qualifié, idéalement membre de son association professionnelle.
  2. Historique des sinistres – Vérifiez si des demandes d’indemnisation ont déjà été soumises pour des dégâts d’eau, y compris en raison d’un refoulement d’égouts.
  3. Conversation avec les voisins – Vous pourriez rencontrer vos voisins potentiels et en profiter pour leur poser des questions sur leur propre expérience dans le secteur. Demandez-leur s’ils ont déjà eu des problèmes, comme des dégâts d’eau.
  4. Examen des factures de services publics – Ce n’est peut-être pas une méthode évidente, mais si les montants facturés vous semblent trop élevés, il pourrait y avoir un problème sous-jacent.
  5. Recours à un expert – Avant d’acheter un bâtiment, vous devriez toujours le faire inspecter. Si vous avez des craintes, un inspecteur pourra déterminer si elles sont fondées ou non. Et comme l’achat d’un bâtiment est un investissement important, une inspection est un petit prix à payer pour avoir l’esprit tranquille.

Prévenir les dégâts d’eau dans votre bâtiment

Vous ne pouvez pas contrôler les événements météorologiques ni les comportements de vos voisins, mais vous pouvez prévenir certains dégâts d’eau en suivant ces quelques conseils:

  • Vérifiez le calfeutrage à l’intérieur et à l’extérieur pour déterminer s’il faut réappliquer un produit d’étanchéité.
  • Inspectez votre toit et assurez-vous de faire poser une membrane d’étanchéité de sous-toiture la prochaine fois que votre toit sera refait.
  • Tenez compte du drainage de votre terrain dans le cadre de vos travaux d’aménagement paysager. Si des zones situées près de votre bâtiment ont tendance à retenir l’eau, intervenez pour que l’eau s’écoule plus facilement.
  • Vérifiez si votre sous-sol est humide et s’il sent mauvais, car cela pourrait être un signe d’eau cachée qui cause de la moisissure. Voici les différentes causes d’inondation de sous-sol.
  • Faites réparer toute fissure à l’intérieur ou à l’extérieur de votre bâtiment.

Protégez votre entreprise contre les dégâts d’eau et plus encore

Le terme « dégât d’eau » est sans doute le plus redouté par les propriétaires de maison et d’entreprise. En effet, les dégâts d’eau peuvent entraîner des réparations coûteuses à l’intérieur comme à l’extérieur d’un bâtiment. Heureusement, il existe des moyens de vous protéger contre les pertes financières qui peuvent en découler. Confirmez que vous avez l’assurance qu’il vous faut pour vous protéger adéquatement en cas de dégât d’eau dans votre bâtiment.

Le présent billet est fourni uniquement à titre informatif et ne vise pas à remplacer les conseils de professionnels. Nous ne faisons aucune assertion et n’offrons aucune garantie relativement à l’exactitude ou à l’intégralité des renseignements qu’il contient. Nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des pertes pouvant découler de l’utilisation de ces renseignements. Consultez la police pour connaître les modalités et les exclusions qui s’appliquent.