Stratégies de prévention des infections pour les restaurants

Temps de lecture : 5 minutes

Le mercure grimpe, et les Canadiens attendent avec impatience la saison des terrasses. Mais cette année, l’expérience en restaurant sera bien différente avec la COVID-19 qui rôde toujours.

Au moment du confinement, à la mi-mars, les restaurants ont dû fermer leurs portes. Beaucoup se sont tournés vers la livraison et la collecte en bordure de rue pour survivre. Quelques mois plus tard, les gouvernements provinciaux autorisent la reprise graduelle des services non essentiels, dont les salles à manger des restaurants.

Chaque province et territoire a son propre plan de réouverture des restaurants et des services alimentaires; l’outil de suivi des plans de réouverture (en anglais seulement) de Restaurants Canada suit en temps réel les annonces des pouvoirs publics concernant la levée des restrictions. Pendant que le nombre de cas diminue, les chefs d’entreprise cherchent à adopter des pratiques exemplaires assurant la sécurité des employés et des clients.

Par où commencer?

À la réouverture, les propriétaires de restaurant et les exploitants de services alimentaires doivent « prendre toutes les mesures raisonnablement possibles » pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs et des consommateurs en fournissant des renseignements, de la formation et de l’EPI et en prenant des mesures d’assainissement, d’après les pratiques exemplaires pour les restaurants et les services alimentaires établies par le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST).

Dans toute la mesure du possible, il faut favoriser la livraison à domicile ou la collecte en bordure de rue et respecter les précautions en matière de salubrité alimentaire liées à la température et à la conservation des aliments.

Il vous faudra aussi communiquer clairement les nouvelles pratiques et politiques qui s’appliqueront aux employés et aux clients. Un restaurant pourrait, par exemple, rendre les réservations obligatoires et limiter la taille des groupes. Affichez ces politiques sur votre site Web et vos médias sociaux, ainsi que sur la porte d’entrée de votre établissement.

Que faire pour les salles à manger?

L’été arrive, et les clients ont hâte de sortir pour profiter d’une terrasse ou d’un repas au restaurant. Voici quelques pratiques exemplaires concernant les salles à manger :

Service complet : Envisager de rendre les réservations obligatoires pour faciliter la distanciation; enlever les chaises dans l’aire d’attente et encourager les clients à attendre dehors ou dans leur voiture. Les tabourets au bar doivent être distancés de 2 mètres (6 pieds); sinon, envisager de fermer la section-bar d’ici à ce que les règles de distanciation soient assouplies.

Service rapide : Indiquer clairement les zones de commande et de ramassage, y compris la commande mobile, pour encourager la distanciation. Prévoir plus d’espace entre les tables, limiter la taille des groupes et désinfecter les tables et les chaises régulièrement.

Libre-service : Le CCHST recommande de fermer les comptoirs à salades et les buffets où les convives utilisent les mêmes ustensiles. Il faut modifier les zones libre-service pour limiter le contact entre convives; les ustensiles, les pailles et les bâtonnets mélangeurs doivent être emballés individuellement.

Les propriétaires de restaurant devront peut-être réaménager leur salle à manger pour y assurer la distanciation et la favoriser dans les allées, dans les files d’attente et aux caisses. N’oubliez pas que la taille maximale des groupes dépend des consignes des autorités de santé publique.

« Sauf exigence contraire des autorités locales, réaménager les salles pour respecter 50 % de la capacité affichée, proportion qui peut augmenter si les règles de distanciation sont respectées », selon les pratiques exemplaires établies par Restaurants Canada (en anglais seulement).

Si le mobilier est fixe, condamner certaines tables (une sur deux, par exemple). Vous pourriez aussi installer des cloisons temporaires pour les tables communes.

Il faut aussi enlever les contenants de ketchup, de sel, de poivre, de sucre et d’autres condiments sur les tables (ou dans les zones libre-service) et les remplacer par des sachets individuels. Les employés doivent nettoyer et désinfecter soigneusement les tables et les chaises après chaque utilisation. Santé Canada a dressé une liste des désinfectants approuvés contre le SRAS-CoV-2.

Comment assurer la sécurité des employés?

Même si certaines façons de faire peuvent sembler évidentes, il est important de montrer aux employés comment servir de la nourriture en ayant le moins de contact possible, ce qui profitera tant aux employés qu’aux clients. Si possible, recourir à la technologie pour réduire les interactions : commande mobile, menu sur tablette, paiement sans contact. Les menus traditionnels doivent être désinfectés après chaque utilisation, et les menus en papier doivent carrément être jetés.

Les serveurs doivent attendre que les clients soient assis avant d’apporter les verres, les ustensiles, les condiments, etc., et éviter de toucher les verres d’eau ou les tasses de café lorsqu’ils les remplissent. Si les employés ne peuvent pas maintenir une distance de 2 mètres avec les autres employés ou les clients, encourager l’utilisation de masques non médicaux ou de couvre-visages.

Un employé malade ou présentant des symptômes de la COVID-19 doit rester chez lui. Suivez les consignes d’auto-évaluation de l’Agence de la santé publique du Canada.

Northbridge est là pour vous aider

Même si beaucoup ont hâte de retourner au restaurant, il faut prendre des mesures de prévention pour protéger les employés et les clients contre la propagation de la COVID-19. Pour voir d’autres ressources sur la pandémie et les façons de vous protéger, vous et votre entreprise, consultez notre page de ressources sur la COVID-19.

Pour découvrir d’autres façons de protéger votre commerce, consultez notre page sur l’assurance des entreprises dès aujourd’hui.