Chutes : contribuez à protéger votre entreprise grâce à ce modèle de rapport d’incident

Temps de lecture : 7 minutes

L’été est presque arrivé, ce qui signifie que vous pouvez enfin ranger votre pelle et votre sac de sel. Toutefois, même si la glace et la neige ne sont plus des dangers immédiats (nous l’espérons), ne supposez pas que vos employés, vos clients, vos fournisseurs ou autres visiteurs sont à l’abri d’une chute, qui pourrait de plus vous causer des ennuis juridiques.

En fait, selon un rapport de 2015, les accidents évitables sont une des causes principales de blessure au Canada. De plus, en 2016, on a enregistré 11 495 demandes avec interruption de travail en raison d’une chute en Ontario. Il s’agit de statistiques préoccupantes, surtout si vous dirigez une entreprise dans laquelle plusieurs personnes vont et viennent chaque jour. Un seul accident peut mener à une réclamation coûteuse présentée contre vous pour dommages corporels.

La nature et l’ampleur de votre programme de gestion des risques dépendront naturellement du type et de la taille de votre entreprise. Toutefois, la plupart des propriétaires d’entreprises ont intérêt à réfléchir à certains aspects de leur programme, peu importe le type de bâtiment qu’ils occupent ou la période de l’année. Heureusement, le modèle gratuit ci-dessous vous aidera à cibler les principaux éléments pouvant mener à une chute, et ainsi vous permettre d’avoir une longueur d’avance.

Rapport d’incident causé par une chute

Éclairage

Lorsque vous tentez de trouver votre chemin dans le noir, vous êtes presque assuré de vous heurter contre un objet. Ne compliquez donc pas la vie de vos visiteurs en négligeant de bien éclairer leur chemin! Vérifiez que vos dispositifs d’éclairage extérieurs sont en bon état. De plus, en gardant une boîte d’ampoules de rechange dans un placard ou une réserve, vous pourrez remplacer rapidement toute ampoule défectueuse.

Est-il possible d’améliorer l’éclairage des lieux? Promenez-vous à l’intérieur et à l’extérieur de votre entreprise la nuit pour cibler les coins, les passages et les entrées particulièrement sombres. Profitez-en également pour vérifier que vos affiches de sortie illuminées sont en bon état.

Surfaces

Les surfaces inégales attirent les problèmes, surtout dans les zones passantes. Vous devez donc porter une attention particulière aux surfaces intérieures et extérieures, surtout lorsque les conditions météorologiques ne sont pas particulièrement clémentes ou si vous utilisez des produits qui pourraient se déverser ou encombrer le sol, ou encore entraver les déplacements dans votre milieu de travail.

Pensez aux éléments suivants au moment d’inspecter l’extérieur de votre entreprise :

  • Redirigez les tuyaux de descente pluviale qui évacuent l’eau vers le stationnement ou les trottoirs. L’accumulation d’eau peut créer des flaques nuisibles, ou pire, rendre le sol glissant et dangereux pour vos visiteurs.
  • Réparez les fissures, les nids de poule et tout autre bris dans votre stationnement, car ils peuvent endommager les voitures. La chaussure ou la canne d’un visiteur pourrait également s’y coincer, ce qui risque de provoquer une chute et une blessure.
  • Remettez en état les escaliers qui ont besoin d’un peu d’amour. Le béton qui s’effrite est un problème évident, tout comme une surface trop lisse. Prenez les mesures nécessaires pour rendre les escaliers et les trottoirs antidérapants.
  • Examinez les dos d’âne, les matériaux de recouvrement, les drains, les rampes et les seuils d’entrée. Tout équipement surélevé ou qui modifie le paysage habituel peut entraîner une chute. Inspectez donc votre terrain de près et pensez à signaler toute élévation ou texture différente avec de la peinture antidérapante et voyante.
  • Nettoyez les déversements et indiquez où ils sont survenus. Les affiches « Plancher mouillé » ne sont peut-être pas très esthétiques, mais elles sont essentielles dans tout environnement de travail.
  • Assurez-vous que les carreaux, les tapis et tout autre recouvrement de sol sont bien fixés. Si le coin d’une planche ou d’un tapis est relevé, vous devriez le réparer sans attendre.

En 2016, on a enregistré 11 495 demandes avec interruption de travail en raison d’une chute en Ontario. tweet

Entrées

De quelle façon les visiteurs entrent-ils et sortent-ils de votre bâtiment? Avez-vous une porte automatique qui s’ouvre sur un large vestibule dégagé ou vos clients doivent-ils esquiver les boîtes, les vases, les rideaux et les autres objets qui encombrent votre entrée pour se rendre à destination? Les entrées et les sorties ne constituent pas seulement votre première et dernière chance de faire bonne impression, elles peuvent également être des endroits dangereux qui peuvent vous causer des ennuis juridiques.

La première étape est de retirer tout objet qui ne doit pas s’y trouver. Vous avez peur qu’un vestibule désencombré et stérile ne soit pas assez accueillant? Pensez à accrocher des œuvres d’art ou des affiches, ou même à peindre les murs d’une couleur lumineuse. Ensuite, veillez à garder l’endroit propre et sec.

Meubles

Les tables et les chaises doivent être solides et en bon état, tout comme les présentoirs, les comptoirs de service et les autres meubles de présentation de produits (ou à l’usage des clients). Si vous n’avez pas examiné de près vos meubles depuis un certain temps, prenez le temps de vérifier qu’ils sont exempts de pièce brisée, d’écharde, de surface coupante ou de clou qui dépasse. Les meubles en bon état sont moins enclins à blesser un client ou à se briser.

Observez et consignez

Il peut être difficile de suivre une nouvelle routine, mais rapidement, elle deviendra une seconde nature. Intégrez une inspection à vos tâches quotidiennes et mettez sur pied un bon processus de consignation pour vous assurer que tout renseignement est bien transmis. Voici quelques conseils à ce sujet :

  • Inspectez régulièrement toutes les aires principales, du stationnement et des entrées jusqu’aux étagères et aux présentoirs.
  • Veillez à nettoyer les lieux à la même heure chaque jour (préférablement à la fermeture de votre entreprise).
  • Pensez à confier certaines tâches d’entretien à une seule personne ou à une petite équipe, afin qu’elle comprenne bien la tâche à accomplir et soit moins portée à laisser passer un problème.
  • Tenez un registre afin d’y consigner toutes vos tâches d’entretien. Ce document est une ressource utile pour aider vos employés à respecter les procédures en place. Il peut aussi servir de preuve si une réclamation est déposée contre votre entreprise.

Lorsqu’un accident survient, le bon rapport peut contribuer à sauver la situation

Même le propriétaire le plus minutieux ne peut tout contrôler en même temps. Parfois, une chute survient, et dans ce cas, la rapidité et la nature de vos gestes peuvent avoir une grande incidence sur la capacité de votre entreprise à pallier les conséquences.

Avec une assurance de la responsabilité civile des entreprises, vous avez la certitude d’obtenir du soutien en cas de réclamation. Toutefois, vous aurez aussi besoin d’un plan d’action solide qui vous aidera à réagir dès qu’un incident se produit. Vous pourrez y inclure les témoignages des témoins, les photos des lieux et les renseignements sur le réclamant. Téléchargez notre modèle de rapport d’incident gratuit en cas de chute afin d’être prêt à rassembler les renseignements nécessaires au moment où vous en aurez besoin.