Conseils pour réduire les effets des inondations

Vous ne pouvez pas contrôler la météo, mais la météo peut prendre le contrôle de vos affaires. Jours de pluie qui se muent en semaines, fontes printanières qui menacent l’intégrité d’un entrepôt : les risques d’inondation peuvent devenir très réels, et sans préparation adéquate, vous pouvez vous retrouver le bec – et les stocks – à l’eau.

Les inondations sont le risque naturel le plus fréquent au Canada. Leurs effets peuvent en être d’une extrême gravité, mais il est possible de les atténuer par des mesures préventives et une réaction calme et posée. Prédire ou contenir les dégâts d’eau n’est pas toujours facile, mais certaines précautions peuvent limiter les dommages à l’intérieur et autour de vos installations.

Protéger les biens de votre entreprise contre les inondations

La première étape pour se préserver de la montée des eaux, c’est de savoir d’où celles-ci arriveront. Votre entreprise se situe-t-elle à proximité d’une rivière, ou de la côte? Les égouts ont-ils une capacité suffisante en cas d’averses torrentielles? Si vous ne savez pas trop ce qui peut survenir dans votre secteur, il peut être bon de discuter des infrastructures avec le service d’urbanisme local, ce qui pourra vous aider à évaluer votre niveau de risque.

Impossible de garantir que vous ne serez jamais touché par une inondation; cela dit, il est possible de limiter les dégâts, notamment en prenant ces mesures permanentes :

  • Installer des clapets antiretour aux points de jonction avec les égouts et la canalisation d’amenée d’eau (réseau public) pour empêcher l’eau de refouler.
  • Renforcer les murs pour qu’ils puissent résister à une certaine pression d’eau et bien les isoler pour prévenir le plus possible les infiltrations.
  • Bâtir des murs étanches pour protéger votre équipement et vos espaces de travail s’ils sont particulièrement vulnérables à l’eau.
  • Construire des levées ou des murs d’endiguement à l’extérieur de votre immeuble pour empêcher l’eau de l’atteindre.
  • Installer des pompes de puisard permanentes qui fonctionnent à l’énergie solaire et prévoir des solutions de rechange pour produire de l’électricité. Les générateurs d’électricité à utiliser en cas d’urgence et les réserves de piles doivent être rangés beaucoup plus haut que la hauteur maximale que peuvent atteindre les eaux de crue.
  • Installer des barrières étanches pour empêcher l’eau de s’infiltrer par les portes, les fenêtres, les puits de ventilation et toute autre ouverture.
  • Prévoir du matériel de secours comme des pompes portatives pour évacuer l’eau, ainsi que des sources d’alimentation de secours (comme des générateurs ou des pompes alimentées à l’essence) et un dispositif d’éclairage à pile, placés bien plus haut que l’eau ne pourra monter.

Êtes-vous préparé au pire?

Les inondations peuvent être subites, ce qui vous laisse peu de temps pour réagir ou récupérer vos biens. Un bon plan d’urgence passe donc par la connaissance de l’emplacement de vos marchandises, équipements et autres actifs importants.

Être bien conscient de votre situation

La première chose à faire, c’est de vérifier votre police d’assurance : couvre-t-elle les inondations, les pertes d’exploitation, la perte de recettes? Si ce n’est pas le cas, pensez à parler avec votre courtier de son ajustement en fonction de l’évolution des risques que court votre entreprise.

Pensez ensuite à vous doter d’un plan de secours. Conservez-vous des copies de vos documents importants, comme votre police, en dehors de vos installations? Garder des duplicata aisément accessibles hors site est une sage précaution.

Connaître vos entrepôts

Apprenez à bien connaître vos installations jusque dans tous leurs recoins, notamment les casiers et espaces d’entreposage contenant d’importants accès ainsi que du matériel ou des appareils potentiellement dangereux. Assurez-vous de savoir où se trouvent les points de branchement des conduites de gaz, d’électricité et d’eau. Idéalement, ces points doivent figurer sur une carte (elle-même rangée avec votre plan d’intervention pour consultation aisée en cas d’urgence) et ne pas être bloqués par de l’équipement ou de la marchandise.

Notez les produits et le matériel qui pourraient exiger une protection particulière advenant une inondation. Il est notamment important de savoir précisément où se trouvent les produits chimiques, huiles, etc., qui peuvent poser un danger ou contaminer les eaux qui ont fait irruption; naturellement, ces substances ou matériaux doivent être conservés à l’abri et à distance sécuritaire de tout danger potentiel.

Ne vous laissez pas prendre au dépourvu : pensez à ce dont vous aurez besoin si une inondation survient, comme des sacs de sable, des bâches en plastique ou des porte-voix. Il serait judicieux de préparer une trousse dont vous ajusterez le contenu en fonction du type et de la taille de vos installations afin de vous débrouiller en attendant les secours. Quelques idées :

  • Lampe de poche
  • Radio
  • Copies de vos documents d’assurance et numéros de téléphone importants
  • Piles de rechange
  • Médicaments, couvertures et nourriture (ayant une bonne durée de conservation)
  • Vêtements secs
  • Trousse de premiers soins
  • Téléphone cellulaire
  • Argent

Planifier pour votre personnel

Dressez une liste des coordonnées de vos employés en cas d’évacuation, notamment leurs numéros de téléphone cellulaire et à la maison, ainsi que le numéro d’un proche. Certains membres de votre personnel auront-ils besoin d’une aide particulière s’il y a une inondation? Pensons ici à tout employé âgé, sourd, aveugle ou présentant une autre condition qui pourrait nécessiter qu’on l’aide à se rendre en sûreté sans complications.

Intégrez une procédure d’évacuation en cas d’inondation dans votre plan de santé et de sécurité. Relevez les sorties de secours et organisez périodiquement des exercices d’évacuation pour que le personnel sache comment réagir et où se regrouper. Aussi, voyez s’il vaudrait la peine de déménager ailleurs certaines activités, comme le service à la clientèle ou l’expédition et la réception.

Faites une liste de vos numéros de téléphone importants, y compris ceux de vos fournisseurs de gaz, d’électricité, d’eau et de téléphonie. Il peut être bon de désigner parmi votre personnel un responsable qui aura une copie ces numéros, ou encore de les noter quelque part où vous pourrez les consulter rapidement au besoin.

Garder le contact avec vos fournisseurs et autres partenaires d’affaires

Rescaper une entreprise des eaux, c’est plus facile avec de l’aide. Commencez donc par établir qui pourra vous donner un coup de main avant, pendant et après une inondation, et communiquez à tous votre plan d’urgence. Ensuite, déterminez les produits et les services dont vous aurez besoin – ou non – advenant une inondation.

Pensez à conclure d’avance une entente avec des entreprises qui pourront vous aider après un sinistre, ce qui vous évitera la frustration de chercher une aide professionnelle en pleine situation de crise. Si toute cette préparation vous semble pénible, sachez qu’une inondation peut vous coûter cher, et un manque de prévoyance beaucoup, mais alors beaucoup plus cher.

Faire équipe avec des experts

D’innombrables problèmes et contingences peuvent survenir pendant et après une inondation, et il est impossible de parer à toutes les éventualités tout en faisant tourner une entreprise. C’est donc ici que nous intervenons : avec notre expertise en assurance et notre connaissance de votre domaine, nous pouvons vous aider tant à réduire vos risques qu’à reprendre les affaires rapidement après une inondation.

Les choses pourront rentrer dans l’ordre d’autant plus vite si vous prenez le temps de préparer un solide plan d’urgence pour protéger votre entreprise – et de consigner consciencieusement les dégâts après coup. Demandez une soumission pour découvrir ce que Northbridge Assurance peut ajouter à vos plans de prévention et de reprise, de son expertise en gestion des risques à ses polices adaptées au secteur, qui pourront être la bouée de sauvetage de votre entreprise.