Trois conseils pour vous rétablir plus rapidement après une inondation– et un modèle de plan gratuit!

Temps de lecture : 7 minutes

Le retour du beau temps est toujours bien accueilli, pourvu que la fonte des neiges et les pluies printanières ne viennent pas compliquer les choses. Malheureusement, pour nombre de propriétaires d’entreprise canadiens, les risques d’inondation constituent une menace bien réelle dont les conséquences peuvent être très coûteuses, surtout si des produits, de l’équipement ou d’autres biens de valeurs sont entreposés sur les lieux de l’entreprise.

Quelle est la première cause d’inondations au Canada? C’est l’écoulement causé par la fonte des neiges. Qu’elle soit causée par un dégel soudain ou par la hausse de la température, la fonte rapide des neiges produit de l’eau qui peut couler à la surface du sol gelé et se déverser dans les ruisseaux et les lacs. Ajoutez à cela des averses de pluie et, bien vite, votre stationnement pourrait prendre des apparences de piscine.

La bonne nouvelle est qu’il existe plusieurs mesures pour réduire les risques d’inondation, de dégâts d’eau et autres complications qui en découlent. Voici trois conseils pour une meilleure prévention des inondations et un rétablissement plus rapide après une inondation — et n’oubliez pas notre modèle gratuit de plan de rétablissement après une inondation!

  1. Renforcez vos défenses. Barrières, clapets antiretour et protections d’appoint : plus vous vous dotez d’outils et de moyens de protection physiques, meilleures seront les chances que votre immeuble résiste à une inondation. Cela peut sembler évident pour certains, mais de nombreux propriétaires d’entreprise ignorent en quoi consiste exactement une imperméabilisation efficace.

D’abord, trouvez d’où pourrait provenir l’eau. Votre entreprise se trouve-t-elle près d’une rivière? D’un lac? D’un système d’égouts surmené? Une averse importante pourrait rapidement faire déborder une source d’approvisionnement en eau ou un réservoir à proximité. Vous devez donc toujours avoir en tête le milieu environnant (vous pourriez même consulter le service d’urbanisme de votre ville pour avoir une idée plus juste des infrastructures souterraines).

Puis, investissez le temps et les efforts nécessaires pour évaluer et améliorer les mesures de protection déjà en place dans votre entreprise ou dans votre espace d’entreposage. Voici des systèmes et des appareils qu’il est important d’avoir :

  • Clapets antiretour
  • Murs renforcés
  • Murs étanches pour protéger votre équipement
  • Levées ou murs d’endiguement à l’extérieur de votre immeuble
  • Pompes de puisard qui fonctionnent à l’énergie solaire avec source d’énergie d’appoint
  • Barrières étanches
  • Systèmes auxiliaires

Bien entendu, de nombreuses façons de protéger votre entreprise s’offrent à vous. Vous ne savez pas trop par où commencer? Vous adresser à un professionnel de la gestion des risques peut vous aider à déterminer quelles sont les protections déjà en place, les points qui peuvent être améliorés et les éléments essentiels qui nécessitent votre attention immédiate.

  1. Préparez-vous à une foule de scénarios catastrophiques. Une salle de rangement trempée n’est que l’un des scénarios possibles. Les inondations peuvent avoir des conséquences plus graves que vous l’imaginez, comme ruiner de l’équipement ou vous faire perdre des revenus si vous devez fermer boutique pendant le nettoyage.

Vous êtes prêt à dresser votre plan de rétablissement à la suite d’une inondation? Génial! Assurez-vous de tenir compte de tous les facteurs en jeu, y compris vos biens et votre équipement ainsi que leur emplacement, sans oublier les outils qui vous aideront à rester à flot en cas d’inondation. De plus, souvenez-vous que les urgences peuvent se présenter sous toutes les formes.

Connaissez votre police d’assurance. Avant toute chose, vous devez lire votre contrat d’assurance pour connaître l’étendue exacte de sa couverture. Les assurances des biens, des pertes d’exploitation et de la responsabilité civile sont des protections essentielles pour que votre entreprise puisse se remettre sur pied, mais d’autres garanties pourraient également être utiles, selon la nature de vos activités. Votre courtier d’assurance peut vous aider à comprendre tous les détails et à adapter votre contrat d’assurance en conséquence.

Faites un inventaire. Un inventaire à jour vous aidera à garder le contrôle de vos activités quotidiennes, mais il pourrait également vous permettre de relever les produits, l’équipement et les autres biens qui nécessiteraient une meilleure protection dans le cas d’une inondation. Il est important de savoir exactement où sont entreposés les produits chimiques, les huiles et les autres matières dangereuses ou polluantes, car ces produits peuvent causer de graves problèmes s’ils entrent en contact avec de l’eau lors d’une inondation.

Identifiez tous les points faibles. Vous connaissez votre espace de travail sur le bout des doigts? Dans le cas contraire, le moment est venu de l’inspecter de fond en comble. Familiarisez-vous avec toutes ses particularités et prenez note des casiers et des boîtes qui renferment des appareils vulnérables ou des articles délicats. Ceux-ci ont besoin d’une protection supplémentaire. Il serait également judicieux de marquer sur une carte où se trouvent les points de branchement des conduites de gaz, d’électricité et d’eau. Placez ensuite cette carte dans un lieu central et accessible.

Faites preuve de prévoyance. Savez-vous ce dont vous aurez besoin pendant une inondation, ou après? Gardez une longueur d’avance en vous constituant une trousse de secours en cas d’inondation qui est adaptée au type et à la taille de votre entreprise. Voici quelques articles que vous pourriez inclure dans votre trousse :

    • Des sacs de sable, des toiles de plastique et un haut-parleur (pratique pour organiser une intervention ou une évacuation)
    • Une lampe de poche
    • Des copies de vos documents d’assurance et numéros de téléphone importants
    • Des vêtements secs
  • Une trousse de premiers soins
  • Un téléphone cellulaire
  • Des couvertures et de la nourriture
  1. Mobilisez votre personnel. En cas d’urgence, vos employés, vos partenaires, vos fournisseurs et vos spécialistes en prévention sont vos plus proches alliés. Une équipe complète peut vous aider à éviter le désastre et à réduire au minimum les conséquences fâcheuses.

Pensez à vos employés

Les urgences peuvent mener à des évacuations, et les évacuations peuvent être chaotiques. Avoir la liste des coordonnées de vos employés, notamment leurs numéros de téléphone cellulaire et à la maison, ainsi que le numéro d’un ami ou d’un proche, peut faciliter les choses. Menez des exercices d’évacuation pour que chacun sache quoi faire et où aller. Pensez aux employés qui pourraient avoir besoin d’assistance en cas d’urgence : y a-t-il des mesures additionnelles à prendre pour vous assurer qu’ils arrivent à bon port?

Communiquez avec vos fournisseurs

Notez tous vos numéros de téléphone importants, y compris ceux de vos fournisseurs de gaz, d’électricité, d’eau et d’Internet. Plus vite vous communiquerez avec ces précieux alliés, plus vite vous pourrez vous remettre sur pied. Certains fournisseurs de service pourraient même vous aider à vous relever après une inondation, surtout si vous signez un contrat à l’avance. Recherchez des entreprises offrant de l’assistance professionnelle pendant et après une inondation, et contactez-les maintenant pour établir un plan d’action avec elles.

Faites appel aux spécialistes

Il peut être difficile de choisir le moment, l’endroit et la façon de vous protéger contre les dégâts d’eau, surtout quand vous avez déjà l’esprit occupé par vos activités quotidiennes. Alors, pourquoi ne pas demander l’aide de nos spécialistes en prévention? Les professionnels en gestion des risques savent exactement comment repérer les points à améliorer et peuvent détecter les problèmes mineurs qui pourraient se transformer en problèmes majeurs.

Il n’y a aucune raison de faire cela tout seul – tirez profit de notre expertise en gestion des risques!

Demander une soumission