Quatre tendances qui serviront l’éducation en 2016

On ne s’en étonne plus; la technologie continue de révolutionner la façon dont nous absorbons l’information. Les écoles tirent également profit de la vague des nouvelles technologiques en les mettant à l’essai dans leurs classes. Les médias sociaux, les classes inversées et l’apprentissage mobile ne sont que quelques-unes des façons dont la technologie a transformé les modes d’apprentissage conventionnels.

Voici quelques tendances technologiques déjà présentes dans les classes et qui pourraient transformer l’éducation en 2016.

La réalité virtuelle

La réalité virtuelle (RV) est l’une des tendances dominantes de l’année, comme en témoigne la montée des classes virtuelles. La RV est plus abordable que jamais, ce qui permet d’offrir aux élèves davantage d’expériences éducatives hors de la classe. Des entreprises comme Google, Facebook, Samsung, Sony et HTC misent déjà sur cette technologie pour enrichir l’expérience éducative.

Par exemple, le programme Expeditions Pioneer de Google utilise le masque Google Cardboard, d’une valeur d’environ 15 $ et conçu pour fonctionner avec un téléphone intelligent, afin de faire découvrir la réalité virtuelle aux élèves. Ces environnements de RV étendent les occasions d’apprentissage au-delà des sorties scolaires, offrent des expériences éducatives réalistes et peuvent être utilisés en classe, lors de rencontres individuelles avec les enseignants ou pour répéter des discours devant un public virtuel.

Impression 3D

Les imprimantes 3D enrichissent l’enseignement expérimental dans les classes. Les élèves ont maintenant la possibilité de donner vie à leurs idées assez rapidement et de concrétiser des concepts qui auparavant n’existaient que dans les manuels scolaires. À mesure que les barrières à l’entrée continuent de tomber en 2016 et que l’impression 3D devient de plus en plus abordable, les classes deviendront un lieu courant de création et d’expérimentation pour les élèves. Les espaces « Makerspace », ces laboratoires équipés d’imprimantes 3D et d’outils de fabrication, sont également en croissance afin d’encourager les apprenants à perfectionner de nouvelles compétences.

L’Internet des objets

Le réseau des technologies connectées est en expansion, poussant la technologie à devenir plus interactive que jamais. Une plus grande connectivité signifie que les éducateurs et les élèves auront davantage d’occasions de collaborer et d’accéder à un monde qui transcende la salle de classe. Les appareils activés par le mouvement et connectés à Internet pourraient faire des classes des lieux transformateurs. L’apprentissage mobile sur des appareils portatifs permet également aux élèves d’accéder en tout temps à des solutions et à des applications éducatives qui modifient leurs modes de communication à l’intérieur et à l’extérieur de la classe. L’Internet des objets permet également d’offrir une aide sur mesure aux élèves avec des besoins particuliers et une sécurité accrue dans les écoles.

La technologie prêt-à-porter

La technologie prêt-à-porter est la dernière tendance de l’Internet des objets et, selon le News Media Consortium, elle sera très répandue dans les classes d’ici quatre ans. Les appareils portables sont des appareils électroniques que l’on peut porter sur soi, comme des casques d’écoute, des moniteurs personnels d’activité et des montres intelligentes. Certains appareils portables sont déjà en train de redéfinir le monde de l’apprentissage, notamment les lunettes Google Glass, un casque de réalité augmenté qui permet entre autres aux élèves de documenter les sorties scolaires et de faire des expériences. Grâce à son bandeau capteur d’activité cérébrale, l’appareil Muse permet, quant à lui, de détecter comment les élèves réagissent aux activités et quelles sont celles qui favorisent le plus l’apprentissage. Un des grands avantages des appareils portables est que les élèves peuvent explorer et interagir à leur propre rythme et vivre une situation d’apprentissage simplifiée. Ils sont également utiles pour les enseignants, car ils les aident à se géolocaliser lors de sorties scolaires, à prendre des notes sur les apprentissages en fonction de différents points de vue et à offrir plus d’options de collaboration entre collègues.

Articles connexes :