Le processus d’assurance des petites entreprises

Vous voulez souscrire une assurance des petites entreprises? Le processus peut sembler laborieux, mais si vous en comprenez les étapes essentielles – de la soumission à la demande de règlement, en passant par l’évaluation des risques et le renouvellement –, vous pourrez obtenir tout le soutien qu’il vous faut auprès de votre courtier et de votre assureur. Voici donc quelques renseignements utiles.

Soumission

La soumission n’est pas juste un prix. Comme une police d’assurance des petites entreprises peut contenir une multitude de garanties qui couvrent différents aspects, votre courtier devrait vous aider à comprendre les risques particuliers à votre entreprise et les garanties qui correspondent à vos besoins. Il devrait aussi comparer différents produits afin d’en déceler les lacunes potentielles et de déterminer lequel vous convient le mieux.

Évaluation des risques

Si vous réfléchissez aux risques qui menacent votre entreprise, le premier qui vous vient en tête concerne sûrement vos biens. Vous avez raison de vouloir protéger votre entreprise des événements destructeurs comme un incendie ou une inondation, mais vous n’avez peut-être pas pensé à tout ce qui pourrait arriver. Votre courtier devrait vous aider à comprendre d’autres types de risques, par exemple la sécurité au travail, la responsabilité civile et les cyberrisques. Un bon assureur sera en mesure de vous guider dans la gestion des risques et la prévention des sinistres.

Suivi continu

Voyez votre courtier d’assurance comme un partenaire d’affaires qui doit rester au fait de ce qui se passe dans votre entreprise. Vos besoins en assurance évolueront sûrement à mesure que votre entreprise se développe. Un bon courtier y sera attentif et vous fera des recommandations. Par exemple, si vous prenez de l’expansion et augmentez votre effectif, il se peut que les ressources humaines ou les contrats fassent naître des questions. Il ne sera plus le temps d’y répondre quand vous serez poursuivi pour congédiement injustifié. Il est donc important de rester en contact avec votre courtier et de l’informer quand il y a du nouveau.

Demande de règlement

Si vous présentez une demande de règlement, c’est pour remettre votre entreprise sur pied après un sinistre assuré. Bien que l’assurance procure une certaine tranquillité d’esprit, certains événements peuvent être particulièrement traumatisants, par exemple quand il y a des blessés ou que des biens essentiels sont endommagés. De plus, le processus de règlement peut être compliqué et plus ou moins long, ce qui ajoute au stress vécu à cause du sinistre. Votre courtier et votre assureur devraient vous tenir au courant tout au long du processus. N’hésitez pas à leur demander de l’aide et à leur faire part de vos commentaires.

Renouvellement

Votre courtier communiquera certainement avec vous au moment de renouveler votre police, mais vous ne devriez pas avoir l’impression qu’il s’agit d’un processus automatique qui ne nécessite aucune rencontre ni aucun dialogue. Votre courtier devrait garder le contact toute l’année durant. Sinon, profitez du renouvellement pour avoir une bonne conversation au sujet de votre entreprise. Passez en revue la dernière année et voyez si des choses ont changé. C’est le moment de parler des garanties et des montants d’assurance qui répondront à vos besoins pour l’année à venir.

Vous cherchez le bon courtier d’assurance pour votre petite entreprise? Nous pouvons vous aider à en trouver un dans votre ville.