Cinq façons de tirer le maximum de votre relation avec courtier d’assurance des petites entreprises

Temps de lecture : 6 minutes

Il existe différentes façons d’obtenir une assurance pour votre petite entreprise. Vous pouvez communiquer directement avec un assureur pour souscrire une police générale préétablie, ce qui est sans doute la solution la plus rapide. Toutefois, il ne s’agit pas toujours de la meilleure option. Vous devriez penser à ce qu’un courtier d’assurance des petites entreprises peut faire pour votre entreprise (indice : il peut vous offrir beaucoup plus que vous le pensez).

Avez-vous déjà entamé une relation avec un courtier d’assurance? Gardez en tête que, dès le début, vos paroles et vos gestes peuvent avoir une incidence sur ce que votre entreprise obtiendra en retour. Rappelez-vous également que votre courtier n’est pas simplement chargé d’établir votre police d’assurance : il accordera le temps et l’attention nécessaires pour vous aider à surmonter les obstacles que vous rencontrerez et à atteindre vos objectifs commerciaux.

Tout repose sur la communication

Alors, que pouvez-vous faire pour que votre courtier d’assurance des petites entreprises devienne votre conseiller de confiance et vous fournisse les conseils en assurance qui contribueront véritablement au succès de votre petite entreprise? Parlez-lui ouvertement, consciemment et souvent. Commencez par adopter ces cinq approches en matière de communication pour établir une meilleure relation avec votre courtier. Elles vous aideront à jeter les bases d’un partenariat fructueux aujourd’hui, et pour de nombreuses années à venir.

1.      Discutez de vos disponibilités dès le début.

Vous êtes un propriétaire de petite entreprise, ce qui signifie que vous assumez plusieurs fonctions. Vous devez jongler avec une multitude de tâches au quotidien, et vous avez peu de temps à consacrer à de nouvelles tâches. C’est pourquoi vous devez être clair et direct dès le départ afin de tirer le maximum de vos réunions avec votre courtier.

La plupart des courtiers d’assurance seront très heureux d’organiser une rencontre à l’heure qui vous convient; alors, faites part de votre horaire à votre courtier dès votre premier rendez-vous. Votre courtier sait que votre temps est précieux, mais vous devez lui donner l’occasion de s’ajuster à votre horaire chargé.

2.      Fournissez quelques renseignements généraux sur votre entreprise.

Vous connaissez l’évolution de votre entreprise depuis son ouverture ainsi que la façon dont vos motivations et vos attentes ont influencé vos décisions. Votre courtier n’est pas au fait de tous ces détails, mais il aimerait les connaître!

Rappelez-vous également que votre courtier n’est pas simplement chargé d’établir votre police d’assurance : il accordera le temps et l’attention nécessaires pour vous aider à surmonter les obstacles que vous rencontrerez et à atteindre vos objectifs commerciaux. tweet

Certains propriétaires ne rêvent pas de voir leur petite entreprise devenir grande, alors que d’autres nourrissent de grandes ambitions (et ont peut-être même déjà tout mis en place pour les réaliser). Assurez-vous que votre courtier sait où vous vous situez sur ce continuum d’objectifs, mais aussi qu’il connaît votre évolution, c’est-à-dire votre parcours depuis les débuts. Moins vous le laissez présumer les détails, meilleure seront vos chances de trouver une assurance et une solution de gestion des risques qui répondront à vos besoins et à ceux de votre entreprise.

3.      Soyez professionnel.

Même si vous êtes en bons termes avec votre courtier, gardez en tête qu’il s’agit d’une relation professionnelle. Ne laissez pas votre amabilité empiéter sur vos besoins ou vos intentions en affaires. Traitez vos réunions avec votre courtier comme vos autres réunions professionnelles, c’est-à-dire en arrivant à l’heure et en préparant un ordre du jour et des objectifs clairs. Après tout, faire preuve de courtoisie et de respect est une bonne attitude à adopter dans toute relation!

Assurez-vous que votre courtier sait où vous vous situez sur ce continuum d’objectifs, mais aussi qu’il connaît votre évolution, c’est-à-dire votre parcours depuis les débuts. tweet

4.      Posez des questions.

Êtes-vous confus, perplexe ou préoccupé par quelque chose? Parlez-en! C’est le temps de poser vos questions et, n’ayez crainte, aucune question n’est anodine. En fait, les connaissances des courtiers vont au-delà des simples conditions de la police d’assurance et des montants de garantie : ce sont des experts dans leur domaine, et ils possèdent une grande expertise sur plusieurs sujets, y compris les risques des entreprises et les pratiques exemplaires pour les atténuer.

Toutefois, puisque bon nombre de courtiers font souvent affaire avec de grandes entreprises, ils peuvent parfois utiliser des termes plus techniques et provenant du jargon de l’assurance. Le fait de sourire et d’acquiescer lors d’une discussion où vous ne comprenez rien ne vous mènera nulle part; demandez donc à votre courtier de vous expliquer les différents aspects de votre assurance dans des termes qui vous sont familiers afin que vous compreniez tout ce qu’elle peut vous offrir.

5.      Passez en revue tous les détails, et souvent!

En ce qui concerne l’assurance, les petits détails comptent. Toutes les entreprises sont différentes, et il est dangereux de souscrire une assurance générale qui ne convient peut-être pas à la situation de votre entreprise et aux risques auxquels elle est confrontée. Il serait frustrant d’apprendre que votre entreprise est surassurée pour les activités particulières que vous y dirigez. D’un autre côté, la situation pourrait s’avérer catastrophique si un incident survenait et que votre entreprise était sous-assurée.

Il revient à votre courtier de vous offrir une solution qui convient à votre entreprise à l’heure actuelle, et qui lui conviendra à mesure qu’elle évoluera, mais pas dans un futur hypothétique. Vous devez travailler ensemble pour vous assurer que votre entreprise possède la protection dont elle a besoin maintenant. Vous aurez d’autres occasions de passer en revue votre police en cours de route si des changements surviennent dans votre entreprise.

Trouvez le bon courtier

Où trouver un courtier qui convient à votre entreprise? La bonne nouvelle est que vous n’êtes pas abandonné à votre sort. En effet, en communiquant avec un courtier par l’intermédiaire de Northbridge, vous vous épargnerez beaucoup de recherches, de déplacements et de temps (puisque vous n’en avez déjà sûrement pas beaucoup).

Nos courtiers réputés et triés sur le volet sont à votre service partout au pays. Ils veillent également à satisfaire les besoins essentiels des propriétaires de petite entreprise et à surmonter les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Vous êtes prêt à rencontrer un courtier dans votre région?

Laissez-nous vous aider à partir du bon pied.