Comprendre et bien gérer vos frais d’assurance

Dans un article paru en mai dernier, la revue Truck News a mis en évidence un certain nombre de défis que doivent relever les propriétaires exploitants lorsqu’ils tentent de trouver une assurance à un prix raisonnable. À la lumière de cet article, nous trouvons important de clarifier la façon dont les tarifs d’assurance sont déterminés. Nous avons aussi pensé vous donner quelques conseils pour vous aider à bien gérer les coûts de votre programme d’assurance.

Chaque assureur a sa propre méthode pour établir ses tarifs. Nous allons donc commencer par vous parler des principales composantes qui influencent les tarifs de Northbridge Assurance. D’abord et avant tout, nous tenons compte de trois facteurs : ce que vous transportez, où vous transportez vos marchandises et votre dossier de conduite.

Examinons ces trois facteurs de plus près et voyons comment vous pouvez réussir à bien gérer vos frais d’assurance.

Ce que vous transportez

Premièrement, nous tenons compte de ce que vous transportez. Différents types de marchandises présentent divers degrés de risque selon leur durabilité, leur coût de remplacement et les coûts de nettoyage potentiels en cas d’accident.

Les biens de grande valeur et les matières dangereuses constituent deux types de marchandises pour lesquelles les primes sont généralement supérieures à la moyenne. Mais des primes élevées peuvent s’appliquer dans d’autres cas également, par exemple pour les chargements de foin, de coton ou de ferraille, ces matières étant hautement combustibles. Pour vous assurer de bien comprendre les risques que présentent les marchandises que vous transportez aux yeux des assureurs, parlez à votre courtier d’assurance ou encore à votre société d’assurance directement.

Sans égard à ce que vous transportez, si vous avez de l’expérience avec le type de marchandises que vous transportez et que vous utilisez le bon équipement, cela vous permettra de limiter les pertes et de faire en sorte que vos primes demeurent peu élevées à long terme.

Une bonne connaissance des risques associés à la marchandise et la prise de mesures de prévention vous aideront également en ce sens. Par exemple, refuser de charger des fruits et légumes frais le matin lorsqu’ils sont couverts de rosée réduira les risques de formation de moisissures en cours de transport. Et le fait de bien choisir l’endroit où vous vous garez et d’utiliser des chevilles de verrouillage pour protéger vos remorques contribuera à prévenir efficacement les vols, ce qui réduira les risques de perte.

En somme, des gestes simples comme ceux-là peuvent grandement réduire les probabilités que vous ayez à présenter une demande de règlement.

…Où vous transportez vos marchandises

Deuxièmement, nous considérons les endroits où vous transportez vos marchandises. Les différences dans la législation des diverses provinces et des divers États peuvent avoir une grande incidence sur les coûts moyens des sinistres. Et ces coûts peuvent se chiffrer à des centaines de milliers, voire à des millions de dollars selon l’endroit où les incidents surviennent. Les écarts de coûts sont attribuables en bonne partie aux probabilités de poursuite dans certaines régions.

Nous comprenons que vous ne pouvez pas toujours refuser de bonnes affaires sous prétexte que vous devrez circuler dans des régions hautement à risque. Mais nous croyons qu’un bon partenaire d’assurance devrait vous aider à bien évaluer les revenus potentiels associés à des transports sur des routes particulières par rapport aux coûts potentiels associés aux risques que présentent ces routes.

Parlez avec votre courtier d’assurance et à votre assureur des endroits où vous transportez des marchandises pour connaître l’incidence de ces endroits sur votre prime. Leurs réponses pourraient vous surprendre. Assurez-vous aussi de les consulter avant d’accepter un nouveau chargement ou un nouveau client pour déterminer les coûts réels auxquels vous pourriez vous exposer.

Votre dossier de conduite

Troisièmement, nous prenons en considération votre dossier de conduite et vos antécédents en matière de sinistres. La plupart des sociétés d’assurance divisent les conducteurs en trois catégories selon leur formation, leur expérience, leur sinistralité et l’historique de leurs infractions et de leurs contraventions. Votre dossier et vos antécédents déterminent ensuite si une réduction ou une augmentation sera appliquée au taux de base. Northbridge Assurance utilise une échelle d’évaluation en six points, qui vous offre de nombreuses possibilités de tirer profit de vos bonnes pratiques de conduite. Par exemple, un propriétaire exploitant qui obtient un pointage de six pour son dossier de conduite pourrait obtenir une réduction de prime et même un « pardon » pour un premier accident.

Une façon simple de gérer votre dossier consiste à surveiller le pointage accordé par le Système d’immatriculation d’utilisateur de véhicule utilitaire (UVU) et le CVDR de l’Ontario et à chercher des façons d’améliorer ce pointage. Normalement, les pratiques qui permettent d’améliorer les pointages entraînent une diminution du nombre d’accidents. L’équipe de Prévention de Northbridge Assurance a conçu un certain nombre de cours dans le but précis de vous aider à améliorer votre dossier de conduite. D’autres ressources vous sont également offertes dans l’industrie. Bref, prendre le temps de se pencher sur des problèmes courants peut avoir une grande incidence sur les coûts.

Limitation des coûts

Signalez les accidents immédiatement : Saviez-vous que le fait d’attendre cinq semaines avant de signaler un sinistre peut entraîner une augmentation de coûts de 48 %? Si vous signalez les accidents sans tarder, cela permettra à votre assureur d’amasser des preuves, d’interroger les témoins oculaires et d’éviter de faire intervenir des avocats. Le simple fait d’utiliser la trousse de rapport d’accident fournie par Northbridge Assurance vous aidera à noter les bons renseignements sur la scène d’un accident et à limiter votre exposition au risque.

Parlez régulièrement à votre courtier et à votre assureur : Votre courtier d’assurance et votre assureur peuvent vous offrir des conseils personnalisés et vous recommander des mesures pour limiter vos coûts. Communiquez régulièrement avec eux. Les points abordés dans le présent article font partie des choses pour lesquelles ils pourront vous offrir de l’aide.

Peut-être avez-vous parfois l’impression de ne pas pouvoir influencer vos primes d’assurance. Mais si vous savez quoi chercher, vous verrez que vos possibilités d’intervention sont nombreuses. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez notre livret électronique intitulé Parlons-en – Le calcul des primes d’assurance camionnage, qui est accessible sur notre site Web à l’adresse www.nbins.com.

Nora Hillyer est vice-présidente principale, Excellence du service à la clientèle, Transport et logistique, régions de l’Ontario et de l’Atlantique, à Northbridge Assurance.