La sécurité, ça rapporte

Suivre le code de la sécurité routière, c’est un début; mais les programmes complets en matière de sécurité procurent des avantages encore plus importants.

Comme tout le monde le sait dans le secteur du camionnage, les parcs automobiles ont beaucoup de paperasse à remplir pour prouver qu’ils suivent les règles de sécurité routière. Et une foule de personnes les surveillent pour vérifier qu’ils n’y manquent pas.

Les vérificateurs analysent les journaux de bord des conducteurs pour voir si ces derniers respectent les limites imposées quant aux heures de service. Les cotes émises par le système d’immatriculation d’utilisateur de véhicule utilitaire (UVU) de l’Ontario tiennent compte d’aspects tels que les collisions subies, les résultats des inspections routières réalisées et les résultats de vérifications effectuées par le ministère des Transports de l’Ontario. Les parcs automobiles qui ont des activités transfrontalières sont également surveillés dans le cadre des programmes de CSA (Compliance, Safety, Accountability) des États-Unis.

Certains parcs automobiles n’ont pour objectifs que de remplir la paperasse nécessaire et d’obtenir la note de passage, sans plus.

Pourtant, viser un minimum, c’est passer à côté d’une occasion, et cela peut entraîner des dépenses indues. Si les gestionnaires de parcs automobiles souhaitent éviter les bris mécaniques, les amendes salées et les collisions, ils doivent mettre la barre plus haut. En regardant de plus près leurs rapports et l’ensemble de leur documentation et en prenant des mesures pour améliorer leurs résultats, au besoin, ils se donneront la possibilité de régler les problèmes avant qu’ils ne fassent boule de neige et ne deviennent hors de contrôle.

À un stade précoce, les problèmes sont plus faciles et coûtent moins cher à régler. Vous pouvez donc économiser si vous vous y attaquez rapidement. Cela aura aussi l’avantage de vous faire mieux paraître aux yeux des expéditeurs, des sociétés d’assurance et de vos autres partenaires dans l’industrie.

De nos jours, bon nombre d’expéditeurs préfèrent travailler avec des parcs automobiles qui obtiennent de bonnes cotes UVU et CSA. Les assureurs, pour leur part, se fondent sur ces cotes pour établir leurs primes. Par ailleurs, certains courtiers de fret analysent les cotes et demandent des chiffres aux ministères des Transports du Canada et des États-Unis avant de confier leurs marchandises à des transporteurs. Enfin, les inspecteurs du gouvernement utilisent eux aussi les cotes afin de déterminer où ils devraient cibler leur attention.

Utiliser l’information sur les conducteurs pour réduire les coûts

Bonne nouvelle : l’information sur les conducteurs est maintenant accessible à tous dans Internet, y compris aux propriétaires et aux gestionnaires de parcs automobiles.

Ce qui veut dire que vous n’avez plus à considérer les contraventions, les amendes, les réparations à la suite d’une collision ou les mises hors service de véhicules de façon isolée. Vous pouvez maintenant voir le portrait global et cerner les tendances.

Par-dessus tout, vous pouvez utiliser l’information pour concevoir des programmes de sécurité efficaces qui vous permettront d’apporter des changements qui auront un effet durable.

Par exemple, vous pouvez vous servir des renseignements détaillés et précis sur les contraventions, qui sont mis à jour régulièrement, pour déterminer quels conducteurs auraient besoin de suivre une formation ou de rafraîchir leurs connaissances pour corriger de mauvaises habitudes de conduite afin de prévenir de coûteuses collisions. Un investissement de quelques centaines de dollars dans un programme de conduite préventive peut vous éviter d’endommager votre équipement et de perdre des contrats, ce qui peut entraîner des économies de plusieurs dizaines de milliers de dollars. L’information sur les conducteurs peut aussi vous aider à déterminer s’il y a lieu de changer les pratiques d’embauche ou de resserrer les critères des essais sur route pour faire une sélection plus rigoureuse des conducteurs.

Bien choisir ses partenaires d’affaires

Bon nombre de parcs automobiles confient le travail relatif à la sécurité à des consultants. Dans certains cas, ces consultants se contentent de viser les normes minimales sur le plan juridique et de produire des rapports trimestriels. Les parcs automobiles qui font appel à de tels consultants s’exposent au risque que les problèmes soient déjà hors de contrôle au moment où ils en découvriront l’existence. Certains consultants insistent également pour conserver tous les dossiers, même si cela oblige les parcs automobiles à se conformer à un ensemble de règles et à satisfaire à des exigences concernant la documentation.

Mais le plus grand risque que courent les parcs automobiles est sans doute celui lié au fait qu’ils doivent porter la responsabilité des erreurs des consultants, comme les erreurs explicites dans les manuels ou les mauvais programmes mis sur pied pour orienter les conducteurs. J’ai moi-même connu un consultant de Brampton, en Ontario, qui offrait les mêmes manuels de conduite à tous ses clients. C’était évident, car il oubliait souvent de mettre à jour le nom de l’entreprise dans ses documents.

En outre, ceux qui confient l’ensemble de leur travail en matière de sécurité à des consultants paient peut-être plus cher qu’ils ne le devraient. J’ai notamment connu une société qui payait près de 200 000 dollars par année pour obtenir les services de trois consultants en sécurité. Si elle avait plutôt embauché un gestionnaire de la sécurité à l’interne, ce dernier aurait accompli la même quantité de travail que les trois consultants, mais à une fraction du prix.

Malgré tout, il est possible de trouver de bons consultants et de bons formateurs à l’externe, qui peuvent jouer un rôle important dans un programme de sécurité. Il faut simplement les choisir avec soin. En clair, mieux vaut demander des recommandations à vos connaissances au sein d’autres parcs automobiles ou vos autres personnes-ressources dans l’industrie.

En conclusion, si chaque personne au sein de votre société ayant un rôle à jouer dans le processus a la volonté de voir plus loin que les normes minimales et de s’engager véritablement au chapitre de la sécurité, vous aurez beaucoup plus de chances de faire de réelles économies et de profiter des avantages d’une bonne réputation.

® Marque de commerce de la Corporation financière Northbridge (« Northbridge ») utilisée sous licence avec l’autorisation de Northbridge.

Cliquez ici pour télécharger cet article en format PDF (en anglais).