Douze conseils de Noël sur la sécurité routière

Temps de lecture : 4 minutes

Voici venu le temps des achats des fêtes et des célébrations festives. Tandis que vous sillonnez la ville pour faire toutes vos emplettes du temps des fêtes, vous ne devez pas oublier d’être prudent sur les routes. Pour vous aider, voici 12 conseils de Noël sur la sécurité routière à mettre en pratique cet hiver.

  1. Chaussez votre voiture de pneus d’hiver. Vous pouvez les faire installer dès que la température atteint 7 °C et moins. La pression de vos pneus baisse énormément durant l’hiver à cause de l’air froid. Assurez-vous de la vérifier régulièrement tout au long de la saison.
  2. Vérifiez la charge de la batterie. La défaillance de la batterie est la cause la plus courante des pannes en général, surtout l’hiver à cause du froid. Une batterie dure entre trois et cinq ans. Si votre batterie a plus de cinq ans, il est temps de la changer.
  3. Vérifiez l’état des essuie-glaces. Les bourrasques de neige et de cristaux de glace peuvent rendre la conduite extrêmement périlleuse. Aussi, ne commencez pas un voyage sans vérifier d’abord l’état de vos essuie-glaces. D’ailleurs, pourquoi ne pas choisir des balais d’essuie-glace dotés d’un manchon de caoutchouc qui empêche l’accumulation de neige et de glace?
  4. Emportez une trousse d’urgence. L’hiver est la saison des problèmes routiers. Il est donc important de se constituer une trousse d’urgence et de la garder dans son coffre en tout temps. Elle devrait contenir un nécessaire de premiers soins, des pansements adhésifs, de l’eau en bouteille, des barres énergétiques, des cartes routières, des gants, une lampe de poche, des allumettes et une couverture.
  5. Ayez toujours une roue de secours. Comme les conditions routières en hiver peuvent être dangereuses, vous ne savez jamais quand vous pourriez avoir besoin d’une roue de rechange. Ayez toujours une roue de secours dans le coffre de votre voiture et vérifiez tous les jours que la pression d’air est bonne.
  6. Doublez votre distance de sécurité. Vous aurez besoin d’une plus grande distance pour vous arrêter sur une chaussée glissante que sur une chaussée sèche. En temps normal, la règle est de maintenir une distance franchissable en deux secondes entre votre véhicule et celui devant vous. L’hiver, par mauvais temps, vous devez doubler cette distance.
  7. Gardez votre réservoir d’essence plein. En hiver, les déplacements prennent plus de temps qu’à l’habitude. Assurez-vous de toujours avoir assez d’essence pour vous rendre à destination (le réservoir doit être au moins rempli à moitié). Ainsi, vous aurez un souci de moins si vous restez pris sur la route.
  8. Signalez vos intentions. Quand il fait tempête, la visibilité est grandement réduite. Vérifiez que vos feux de signalisation fonctionnent et signalez vos intentions bien à l’avance afin de donner aux conducteurs derrière vous suffisamment de temps pour réagir et éviter les accidents.
  9. Déneigez et déglacez bien votre véhicule. La neige lourde et mouillée qui glisse sur votre pare-brise lorsque vous freinez peut encombrer les essuie-glaces avant ou arrière et en endommager la tringlerie et le moteur. Faites-vous un devoir quotidien d’enlever la neige ou la glace accumulée sur votre voiture. Vous verrez beaucoup mieux la route ainsi.
  10. Conservez une pelle de taille normale dans votre coffre. Vous ne le regretterez pas lorsque votre voiture sera empêtrée dans la neige ou lorsqu’il y aura une couche de glace épaisse sur votre pare-brise.
  11. Planifiez votre itinéraire. Les risques associés à la conduite hivernale sont non négligeables. Pensez à la fermeture éventuelle de routes et prévoyez du retard. Songez à reporter votre sortie si les conditions routières sont trop mauvaises.
  12. Conduisez lentement. La météo peut nous surprendre et mettre nos compétences de conducteur à l’épreuve. Adaptez votre vitesse de conduite aux conditions routières et météorologiques. Soyez alerte, ralentissez et gardez votre calme.

Related articles: