Mesures pour améliorer les inspections avant départ

À mesure que le temps se refroidit, certains souvenirs des dangers de la conduite hivernale pourraient vous faire hésiter à sortir sans être bien préparé. La seule façon de vous assurer que votre véhicule est vraiment sécuritaire est d’effectuer une inspection approfondie avant votre départ. Si vous attendez d’entendre des bruits étranges, de voir apparaître des problèmes graves, ou pire encore, de faire l’objet d’une inspection routière, vous jouez avec le feu.

Les inspections avant départ peuvent avoir une incidence sur divers aspects, comme les amendes et les points inscrits au dossier du transporteur ainsi que les retards de livraison et les frais d’entretien en raison de réparations effectuées sur le bord de la route. Dans d’autres cas, elles peuvent faire la différence entre un accrochage et un accident grave. Ces inspections sont simples à effectuer pour la plupart des conducteurs, à condition qu’ils sachent quoi vérifier.

Votre programme d’entretien préventif est-il à la hauteur?

Vous ne pouvez pas améliorer votre programme si vous ne savez pas ce qu’il contient. À quelle fréquence faites-vous l’entretien de chacun de vos véhicules? Faites-vous régulièrement des vérifications approfondies? Un programme d’entretien préventif effectué régulièrement peut vous aider à garder le fil concernant vos obligations légales, le rendement de votre parc de véhicules et votre sécurité générale.

Un bon programme d’entretien repose autant sur une bonne documentation que sur les réparations. Suivez les cinq étapes suivantes pour veiller au bon déroulement de votre programme :

  • Effectuez une inspection quotidienne.
  • Consignez les défectuosités.
  • Effectuez les réparations nécessaires.
  • Consignez les réparations effectuées.
  • Planifiez un entretien périodique avec un mécanicien qualifié et consignez-le.

Plus vos rapports seront détaillés, mieux vous serez en mesure de cerner les problèmes récurrents et de contrôler les coûts. Une documentation détaillée est également utile si des questions de droit sont soulevées ou si des audits sont effectués.

Votre inspection de véhicule quotidienne

Combien de temps devrait durer une ronde de sécurité? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais préparez-vous à y accorder au moins 30 minutes. Il peut être tentant d’en faire une en 15 minutes, mais effectuer une inspection à la hâte peut entraîner de grandes pertes de temps et d’argent : vous serez plus enclins à passer à côté de défauts importants, et si un inspecteur en vient à remarquer ces infractions, vous pourriez devoir payer une amende ou retirer votre véhicule de la route.

Assurez votre sécurité – et restez dans les bonnes grâces des inspecteurs – en gardant en tête les conseils généraux suivants :

Inspectez votre véhicule sous toutes ses coutures

Une ronde de sécurité efficace est une question de proximité : un camion comporte de nombreuses surfaces et pièces, et la seule façon de savoir si quelque chose cloche est de l’inspecter de près.

À mesure que vous approchez du véhicule, commencez votre ronde de sécurité : à une distance de 9 m (30 pi), tentez de cerner toute fuite ou flaque, ou toute inclinaison de la suspension, ce qui pourrait indiquer qu’un ressort est brisé. Ensuite, faites une vérification lorsque le moteur est éteint, et une autre lorsqu’il est en marche afin de cibler toute fuite ou pièce lâche.

Une fois le capot fermé, vérifiez la présence de dommages, le fonctionnement des phares et la validité du certificat d’immatriculation. Inspectez le côté du passager et la banquette arrière, et reculez le siège du conducteur pour examiner toutes les composantes. N’oubliez pas d’effectuer l’inspection de l’intérieur de la cabine et de vérifier tous les documents.

Donnez priorité à vos freins

Les freins de votre camion travaillent fort, et ils doivent continuer de le faire. Les problèmes liés aux freins figurent en tête de liste des défectuosités relevées lors des inspections routières, et puisqu’ils sont particulièrement sujets à l’usure, vous devriez vérifier toutes les pièces de votre système de freinage. Assurez-vous que les conduites d’air des récepteurs de freinage sont sécuritaires, recherchez la présence de frottements, testez les feux de freinage et vérifiez la présence d’une fuite d’air audible. Les indicateurs d’ajustement de freins sont une bonne façon de savoir si les freins sont déréglés, mais la seule façon de connaître la véritable course de freinage est d’utiliser la méthode de marquage et de mesure.

Mettez à l’essai les freins à la fois avec le levier de freinage à main et avec la pédale de freinage avant de prendre la route. Relâchez les freins et appuyez fermement six fois sur la pédale de freinage avec le pied pour favoriser l’ajustement des régleurs de jeu automatiques.

Gardez votre véhicule propre

Un camion en désordre peut être plus dangereux que vous ne le croyez. Puisqu’on dit qu’une image vaut mille mots, pensez à ce qu’une cabine encombrée peut révéler à un inspecteur routier : le maintien d’un bon dossier de sécurité n’est peut-être pas une de vos priorités.

En plus de faire une mauvaise première impression, une montagne de déchets sur votre tableau de bord peut gêner votre champ de vision, et certains objets peuvent se transformer en projectiles si vous deviez faire un mouvement brusque en conduisant. De plus, l’accumulation de saleté sur les phares, les réflecteurs et les bandes réfléchissantes peut réduire considérablement la visibilité de votre camion, surtout la nuit. Donc, nettoyez bien votre camion, et faites-le souvent.

L’inspection quotidienne d’un véhicule est un processus trop important pour être fait arbitrairement. Les conducteurs doivent inspecter leur camion et leur remorque avant chaque quart de travail. Gardez en tête qu’une ronde de sécurité n’est valide que 24 heures, et assurez-vous que tout conducteur appose sa signature sur le rapport d’inspection. De cette façon, cela deviendra rapidement une habitude.

Écrivez tout

Un rapport d’inspection est une ressource utile pour votre équipe, mais elle doit également être remise aux agents chargés de la réglementation, au besoin. En prenant l’habitude d’utiliser une liste de vérification complète, de rédiger des rapports détaillés et d’offrir de façon continue des formations de perfectionnement à vos employés, vous pouvez contribuer à protéger votre entreprise contre les arrêts d’activité inutiles, et même, contre des pertes considérables.